La justice bonne poire : de Mme Sauvage à Mme Lagarde.

En octobre 2014, comme en appel en décembre 2015, Jacqueline Sauvage avait été condamnée à dix ans de réclusion criminelle. Ses trois filles avaient témoigné à charge contre leur père, expliquant avoir été violées et battues, comme l’avait été leur mère. Après le rejet de sa demande de libération conditionnelle, ses avocates avaient indiqué que Jacqueline Sauvage et sa famille renonçaient à se pourvoir en cassation.

Les mêmes qui demandent à la justice de condamner sévèrement Madame LAGARDE ne se sont pas satisfait de la condamnation de Mme SAUVAGE.

Après tout, qui peut dire n’ayant pas connu du dossier de Mme SAUVAGE que ces juges avaient torts (au moins une trentaine ont pu connaître du dossier).

Lorsque que je dis les mêmes, il s’agit surtout des réseaux sociaux car c’est désormais la norme, la justice ne se rend plus dans les prétoires mais dans la rue ou sur le web à grands renforts de médias, de tweets et autres joyeusetés modernes.

Je conseille à nos futurs prévenus ou accusés de se munir désormais non pas d’un bon Avocat puisqu’il ne sert à rien de convaincre les Juges mais d’un bon communiquant, un attaché de presse performant qui saura activer les bons réseaux et frapper aux bonnes portes pour obtenir dans la rue ce qui n’a pas pu être obtenu au Tribunal.

C’est désolant, c’est détestable, c’est injuste et pire encore c’est très dangereux.

Tous le monde dans son coin derrière son pseudo va se transformer en Juge au gré de son humeur du moment…

Triste moment à vrai dire.

143232-144579

 

0 Réponses à “La justice bonne poire : de Mme Sauvage à Mme Lagarde.”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus