le compte à rebours a commencé

Nous allons avoir un nouveau Président, peut être une Présidente qui sait.

En tout état de cause si comme nous le prédisent les sondeurs les deux premiers sont Marine Le Pen et Emmanuel MACRON nous risquons de nous réveiller le lundi qui va suivre l’élection avec une sacré gueule de bois.

Nous entrerons dans une zone de turbulence inévitable si M.MELENCHON est présent au second tour.

Nous l’aurons sans doute mérité tant le déni a pu être érigé en principe par ceux qui aspirent à être gouvernés selon les Lois démocratiques.

Nous avons les hommes politiques que nous méritons d’avoir et après tout, si nous avons Marine, Emmanuel ou Jean Luc c’est bien parce que que nous aurons voté pour eux.

Il faut dire que tout a été fait par la « caste » médiatico politique pour nous jeter dans leurs bras . Cette « élite » qui de Paris décide de ce qu’il faut faire ou pas faire, penser ou ne pas penser.

Elle n’a pas hésité oscillant entre mensonges et contrevérités et se retrouve bien dépourvue aujourd’hui en voyant arriver le futur incontrôlable.

Depuis de nombreuses années elle fait le lit du front National qui a bien fait de jouer sa politique de « dé-diabolisation » et depuis quelques mois elle nous a monté en épingle le fils putatif de François Hollande, inénarrable Emmanuel qui n’a qu’un seul principe attraper tout sur son passage. « Catch all » parti à lui tout seul, il démontre la fin des idéologies ou plutôt nous propose celle moins glamour de la mondialisation ubérisée à outrance. Grand écart facial qui va de Madelin « ex du club de l’horloge » à Robert Hue, communiste bon teint qui a fait ses classes à l’époque du King Georges (Marchais).En tout cas il a réussi à faire oublier sa participation active à l’échec de notre pays.

Que restera-t-il de tout cela ?

Un champ de ruines et des larmes car nos concurrents, les autres pays Européens se rient de nous et profiteront sans doute de nos inconséquences.

Nous allons cesser de les faire rire et ils vont finir par nous voir tels que nous sommes vraiment.

Il n’y a qu’ici que, sérieusement peut naître l’idée d’un revenu universel (d’autres pays font des expériences mais de manière très limitée et anecdotique) chez nous c’est un candidat à la Présidence qui le met en avant.

Nous devons penser « printemps »…

La politique du chéquier et de la dette bat son plein et nous risquons d’y perdre beaucoup.

Certes, il y a un candidat plus sérieux mais celui ci est en passe de réussir le tour de force (alors que son camp était majoritaire) de ne pas être élu en raison même des libertés qu’il a prises avec la « morale publique ».

Au final on pourrait se dire que ces reproches sont pêchers véniels par rapport à ce qu’on fait ou que feront les autres.

On pourrait même se dire que peut être, il n’a commis aucune infraction mais non, présomption de culpabilité oblige, il risque de ne pas se relever de la chasse aux sorcières dont il a été victime.

Comme disait M.FILLION, je ne vous demande pas de m’aimer.

Si nos concitoyens pouvaient le comprendre et s’échapper à l’affectif désolant et mauvais penchant en ce moment de notre histoire.

Nous en sommes là.

Le pays va-t-il faire un choix de raison ou de passion ?

2012 a été révélateur à cet égard, notre pays a voulu se débarrasser de celui (qui était allé au fouquets le soir de son élection)qui avait évité le pire en 2008 (avec M.FILLION) et a élu MOI PRÉSIDENT qui n’a même pas eu le courage de remettre en jeu son mandat et qui laisse le pays comme il a laissé le PS.

Résultat au début du mois de Mai.

 

XVMdb23888e-e701-11e6-949d-97e4c61b01f7

 

0 Réponses à “le compte à rebours a commencé”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus