Macron Président Jupitérien…

Le Président est en marche, celui qui il y a un an n’était qu’une hypothèse parmi d’autres a réussi le tour de force de se hisser à la tête de l’Etat. Le système électoral étant ce qu’il est (il est le même pour tous) on peut cependant douter de sa réelle légitimité puisqu’au final il représentera un français sur 3.

Le parlement va obéir au même principe et les analystes expliquent qu’au regard du nombre de votants les députés marcheurs vont représenter 11 à 12 % des inscrits.

Il faut donc ramener ces victoires à leur juste mesure. Beaucoup de bruit, peu d’électeurs et un ancien Président Hollande qui a été au pays ce qu’Attila a été en Asie centrale un fléau.

Mais bien plus encore le Jupitérien Président, après l’hyper et le normal (décidément les journalistes sont indécrottables pour les formules) nous a vendu une sorte de grande lessive, nous expliquant qu’il fallait tout changer etc.etc.

A peine un mois après, même si ce n’est pas l’heure du bilan on peut essayer d’y voir un peu plus clair puisque nous sommes en train de nous sevrer de l’hallucinogène qu’on nous a fait absorber de force.

Le Modem, famille politique associée au Président est impliqué dans des affaires qui tout de même ressemblent beaucoup à celles qui ont touché les vieux partis honnis.

des personnalités (prétendues telles en tout cas) sont touchées par les mêmes symptômes (Ferrand, De Sarnez) sans que le ménage soit fait.

Et bien plus il suffit de regarder dans sa circonscription autour de soi pour faire l’amer constat que les perdreaux de l’années qui ont obtenu l’investiture pour Marcher sont en fait de vieux briscards de la politique locale qui le plus souvent n’ont pas pu (les incompris) être enrôlés dans les partis traditionnels et qui jusqu’alors s’agitaient dans les gazettes locales en essayant de trouver un petit nid douillet.

La plupart en tout cas c’est vrai pour ceux que je connais ont soutenu hollande, et plus généralement les municipalités de gauche ajoutant à la confusion.

Comment ces gens là qui je m’en souviens très bien n’avaient pas de mots assez durs contre Sarkozy, ou à Hollande (et sa Loi travail) vont ils  pouvoir voter des Lois qui paraissent tant dans leur esprit à l’opposé de leur sentiment.

La plupart sont recasés dans le grand cirque du moment orchestré par le chiraquien (et Chirac s’y connaissait en carambouille) Delevoye.

Nous allons sans doute nous réveiller avec une sacrée gueule de bois.

cover-r4x3w1000-57cc500c86f3e-010916-challenges-emmanuel-macron-et-francois-hollande

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus