Nicolas Sarkozy et les Juges

23 mars 2018

Non classé

L’ancien Président Nicolas SARKOZY après une garde à vue de deux jours vient d’être mis en examen à propos du financement de sa campagne de 2007.

Les Juges lui reprochent un financement occulte  (puisque la presse le révèle) de la Libye par le transfert de valises de billets transportées par de curieux personnages dignes en tout cas des meilleurs romans policiers.

On ne traite pas impunément les Juges de petits pois ! Ils s’en souviennent ! On ne réfléchit pas sur leur possible responsabilité professionnelle eux qui mettent si souvent en jeu celle des autres. L’effet boomerang est assuré.

Nous verrons ce que l’enquête va révéler.

On peut malgré tout se poser un certain nombre de questions.

La première concerne Monsieur PLENEL un peu embourbé dans son soutien désormais encombrant à Monsieur RAMADAN qui trouve la un moyen de se refaire une petite santé médiatique. N.SARKOSY est à cet égard un bon client puisque, on le voit déjà les réseaux sociaux déversent leur haine sur le prévenu et on parle plus de MEDIAPART.

La deuxième concerne le traitement de ce dossier. Les révélations on l’a déjà remarqué sont sorties à des moments clés de la vie politique de l’ancien Président (entre les deux tours de la Présidentielle en 2012 et la veille du débat des candidats à la primaire de la droite).

On s’interroge ainsi sur le calendrier.

Enfin, le déroulement ultérieur du dossier libyen laisse rêveur: Sous le mandat de N.SARKOSY le colonel KADHAFI est invité en FRANCE et il rejoint « le concert des Nations » et certains peuvent y voir aujourd’hui une récompense. On oublie qu’à cette époque KADHAFI avait fait à l’égard du monde entier des efforts afin de devenir plus présentable et que notre Président n’était pas à cet égard le seul à lui ouvrir les portes

De plus, il avait on s’en souvient libéré les infirmières bulgares a qui le dictateur  reprochait d’avoir contaminé 438 enfants par le VIH et qui risquaient leur vie.

De plus pourquoi faire ensuite la guerre à KADHAFI au risque de voir ses sbires révéler les « dessous des cartes » ?

De nombreuses questions donc.

Une réalité du métier d’Avocat : Les témoins peu recommandables sont souvent utilisés par les Juges quand cela les arrange sans que leurs affirmations soient correctement vérifiées. Un faux témoignage peut aider à crédibiliser un dossier bancal par ailleurs.

Espérons que nous n’en sommes pas là.

Il serait détestable que notre justice soit instrumentalisée à ce point par ceux la même qui se sont illustrés dans le terrorisme international.

dupont-dupond-dup

 

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus